Retour page d'accueil

photo_laureat

Monique

SIMON

Mezzo soprano

Luxembourg

Lauréate Juventus 1994

Elle débute ses études musicales au Conservatoire de Luxembourg. Elle étudie le chant au CNR de Nancy auprès de Christiane Stutzmann, ensuite au CNSM de Paris, dans la classe de Rachel Yakar. Elle se perfectionne dans le style baroque au Studio Opéra Baroque de Versailles. Grâce à sa connaissance du style et à la précision de sa diction, elle travaille avec des ensembles baroques tels Les Musiciens du Louvre (Marc Minkowski), l’Ensemble Baroque de Limoges (Christophe Coin), l’ensemble Almasis (Yakovos Pappas), l’ensemble Continuum (Dominique Vasseur) et Les Talens Lyriques (Christophe Rousset). Elle participe ainsi à de nombreux enregistrements notamment pour Deutsche Grammophon, Astrée-Auvidis, NAIVE et Alpha. En 1996, elle fait ses débuts à l’Opéra de Lyon dans la 3ème Dame de la Nuit (die Zauberflöte) sous la direction de Kent Nagano dans une mise en scène de Robert Carsen, ensuite elle interprète le rôle de la Marchesa Mélibéa dans le Voyage à Reims de Rossini sous la baguette d’Alberto Zedda. Depuis 1998, elle est soliste dans la troupe du Deutsche Oper am Rhein (Düsseldorf et Duisburg) en Allemagne où elle interprète une trentaine de rôles différents tels Marcellina (Le Nozze di Figaro), Zweite Dame der Nacht (die Zauberflöte), Tisbe (La Cenerentola), La Marquise de Berkenfield (La Fille du Régiment), Marguerite (La dame Blanche/ Boieldieu), Magdalena (Die Meistersinger von Nürnberg), Mercédès (Carmen) Drittes Blumenmädchen (Parsifal), Meg Page (Falstaff), Orlofsky (die Fledermaus), Gertrud (la mère de Hänsel et Gretel de Humperdink), Proserpina (Orfeo de Monteverdi), la Voix de la Mère (les contes d’Hoffmann de Offenbach). Elle est régulièrement invitée par des théâtres prestigieux comme le Staatstheater Stuttgart, le théâtre de Lausanne, le Niedersächsisches Staatstheater Hannover, le Staatsoper de München. Elle se consacre aussi beaucoup au Lied et à la Mélodie et se produit volontiers dans le répertoire de concert. C’est ainsi qu’elle compte parmi des favoris des cycles tels les Nuits d’Eté de Berlioz, les Wesendonk-Lieder de Wagner et les Kindertoten-Lieder de Mahler.