Jeudi 24 août 2017




















 

Pour vous inscrire à
notre newsletter,
merci d'utiliser le formulaire
de contact.
CLIQUEZ ICI

     
     
 

Juventus Europe

 
     
 
Sommaire

Juventus

JUVENTUS EN BREF

UN CONCEPT UNIQUE

Jouventus appartient à ses Lauréats, et à personne d'autre.
Ce sont eux qui l'ont façonné et se sont investis - et continuent à s'investir  - dans son développement.

Juventus repère, à leur insu, les plus talentueux jeunes solistes européens tout au début de leurs carrières, qui deviendront, par cooptation des anciens, Lauréats Juventus. Aucune candidature n'est admise.

Il les accueille au sein de la grande famille formée par l’ensemble des Lauréats.
Il les encourage à se découvrir, à jouer ensemble, à échanger et à monter des projets, les incite à s’entraider. Il les accompagne dans leur début de carrière et participe à leur formation professionnelle.

À Cambrai, chaque année au mois de juillet, le Festival Juventus accueille les nouveaux et un très grand nombre d’anciens Lauréats qui s’unissent pour donner des concerts de musique de chambre d’une qualité rare.

Né à la Saline Royale d’Arc-et-Senans en 1991, à l'initiative de Georges Gara et sous le haut patronage du Secrétaire Général du Conseil de l’Europe, Juventus réside à Cambrai depuis 1998.

JUVENTUS EN CHIFFRES

106 Lauréats Juventus originaires de
26 pays européens
Plus de 1 000 CD enregistrés par les Lauréats Juventus
347 concerts depuis l’origine
257 autres événements en rapport avec la musique
35 créations mondiales
34 premières auditions en France
400 à 500 jeunes présents à chaque festival
5353 spectateurs pour l’édition 2014
14 manifestations de médiation (en 2015)
1500 personnes impliquées (publics “empêchés”, enfants...)
26 professeurs, anciens Lauréats, enseignent dans des conservatoires supérieurs européens



LE FESTIVAL JUVENTUS

Résidence haut de gamme
Les programmes inédits, exigeants et souvent éclectiques proposés nécessitent une préparation d’un grand professionnalisme et des conditions de travail exceptionnelles.
Pour les plus jeunes, il s’agit d’une véritable résidence de perfectionnement, aux côtés de têtes d’affiche internationales.

Des stars aussi
La résidence à Cambrai d’un nombre important de musiciens hors normes, anciens Lauréats, permet d’afficher des plateaux d’interprètes qu’il serait inenvisageable de réunir dans une manifestation traditionnelle équivalente, pour des questions de coût.

Esprit Juventus
Convivialité, amitié, décontraction…
Le rapport entre le public et les musiciens est une des grandes réussites de Juventus.
Les concerts sont détendus et le côté « coincé » qui a fait tant de mal à la musique classique est totalement gommé.
Des rencontres conviviales et des répétitions publiques sont organisées pour que le public puisse avoir un rapport direct avec les musiciens et les compositeurs.

Musique pour tous
Juventus se bat depuis toujours pour rendre la musique accessible à tous les publics.
Le prix des billets est très modéré, et de nombreuses opérations sont montées pour les enfants, les personnes du 3e âge, les populations rurales et les publics en difficulté.

Festival de créations
Les programmes englobent toute l’histoire de la musique, et des créations sont régulières.
Le festival donne également lieu à des événements mémorables, comme des rencontres entre musiciens européens et africains…

Découvreur de talents
Aidé par les anciens Lauréats et par un réseau d’artistes de notoriété mondiale, le directeur artistique de Juventus, Georges Gara, également conseiller musical du Théâtre de la Ville de Paris, a su faire de Juventus un forum découvreur de talents.

Concerts enregistrés
Depuis 1991, tous les concerts du festival ont été enregistrés.
Rediffusés d'abord par la Radio Suisse Romande, ensuite par Radio Classique ils le sont actuellement par France Musique et la belge Musiq3. Les captations continuent leur vie dans le résau UER (Union Européenne de Radiodiffusion) - ainsi les concerts du Festival Juventus sont écoutés pratiquement partout en Europe.

Les lieux du festival
La majeure partie des concerts se passe au Théâtre de Cambrai, rouvert par Juventus après une vingtaine d'années de fermeture.
Le théâtre a ensuite été rénové, et joue 11 mois par an...

Les autres concerts ont lieu au Musée de Cambrai, au Musée Matisse du Cateau-Cambrésis, à la Cathédrale et à l'église Sain-Géry de Cambrai, et à l'Abbaye de Vaucelles.




Un peu d'histoire

Insérez votre texte ici.


Créations

CRÉATIONS MONDIALES

1993

Péter TÓTH  :  Rondo capriccioso, pour piano et quatuor à cordes (dédié à Juventus)
(Hongrois, 1965)
(Adrienne Krausz, piano - Natalia Likhapoï et Radu Blidar, violons -Sara Kuijken, alto - Françoise Groben, violoncelle)

1994

Renaud GAGNEUX  : Duo pour clarinette et basson, op. 41
(Français, 1947)
(Ronald van Spaendonck, clarinette - Laurent Lefèvre, basson)

1995

Roxanna PANUFNIK
(Anglaise, 1968)
Fanfare Mongolfière, pour trois clarinettes, tuba, mezzo-sopranoet baryton-basse
(Ronald Van Spaendonck, Fredrik Fors, Christiane Collienne, clarinettes - Jens Bjørn-Larsen, tuba - Monique Simon, mezzo-soprano - Gilles Denizot, baryton-basse)

Eric TANGUY:  Miniature, pour violon et piano (1993)
(Français, 1968)
(Étienne Gara, violon - Aleksandar Madzar, piano)

1996

Roxanna PANUFNIK
(Anglaise, 1968)
Colombine, too (1995) - version pour quatuor à cordes, clarinette et piano
(Radu Blidar et Sara Trobäck, violons - Anna Deeva, alto - Louise
Hopkins, violoncelle - Fredrik Fors, clarinette – Aleksandar Madzar, piano)


Nicolas BACRI : Petite nocturne (Saline Royale d’Arc et Senans, 22-23 juillet 1996)
(Français, 1961)
(Radu Blidar, Sara Trobäck, violons - Danielle Hennicot, alto -Françoise Groben, violoncelle)


1997

Nicolas BACRI : Trio n° 3, pour piano et cordes, op. 54
(Français, 1961)
(Aleksandar Madzar, piano - Radu Blidar, violon - Marie Hallynck, violoncelle)

Nicolas BACRI : Mondorf Sonatina pour hautbois et clarinette, op. 58
(François Leleux, hautbois - Ronald Van Spaendonck, clarinette)

Nicolas BACRI : Mondorf Sonatina pour clarinette, op. 58 n° 2
(Fredrik Fors)

Gilles SILVESTRINI : Six études pour hautbois seul (1985)
(Français, 1961)
(François Leleux)

1999

Johan de MEIJ
(Danois, 1953)
Angelo del cielo, pour violon et orchestre à vent d’après un air de Suor Angelica de Puccini
(Graf Mourja, violon - The Danish Concert Band, dir. de Meij)

Gilles SILVESTRINI
(Français, 1961)
Trio pour flûte, alto et harpe - commande de Musique Nouvelle en Liberté pour Juventus
(Mathieu Dufour, flûte - Eva-Katherine Dalsgaard, alto - Marie-Pierre Langlamet, harpe)

François SARHAN : Renga, pour clavecin et vibraphone
(Français, 1972)
(Céline Frisch, clavecin - David Vatteville, vibraphone)


2001

Timothy JACKSON:  Prélude, Toccata et Fugue, pour violon et alto
(Anglais, 1972)
(Shirly Laub, violon - Lawrence Power, alto)

 
Radu BLIDAR
(Roumain, 1971)
Înca o data, pour violon et bande magnétique - commande de Musique Nouvelle en Liberté pour Juventus
(Radu Blidar)

François SARHAN : In Respite, pour clavecin solo
(Français, 1972)
(Céline Frisch)

François SARHAN : Courbes, chute, pour trio avec clavecin, contrebasse et percussions
(Céline Frisch, clavecin - Dimitar Ivanov, contrebasse - David Vatteville, percussions)

Franz Xavier HAMMER
(fin du 18e–début du 19e s.)
Deux Caprices et Cinq Variations en ré majeur, pour violoncelle seul
Recréation de cette œuvre du 18e siècle
(Pavel Serbin, violoncelle baroque)


2002

Horatiu RADULESCU 
(Français, 1942-2008)
Dr. Kai Hong’s Diamond Mountain, pour violon et 61 gongs, op .77.7
(Dédié à Radu Blidar)
(Radu Blidar)

Franck KRAWCZYK
(Français, 1969)
Repetitio III, pour harpe - Commande de Musique Nouvelle en Liberté,pour Juventus
(Jana Bousková)

Détlef KIEFFER : Ornamenti, pour cymbalum et balafon
(Français, 1944)
(Cyril Dupuy, cymbalum - Ba Banga Nyeck, balafon)


2003

Régis CAMPO
(Français, 1968)
Scherzo pour flûte, violoncelle et piano (pour la réouverture du Théâtre de Cambrai)
– Commande de Juventus, réalisée avec l’aide de la SACEM
(Juliette Hurel, flûte - Marc Coppey, violoncelle - Peter Laul, piano)

2004

Karol BEFFA
(Français, 1973)
Le cortège des ombres, en trois mouvements, pour clarinette violon etpiano – Commande de Juventus, réalisée avec l’aide de la SACEM
(Ronald Van Spaendonck, clarinette – Shiry Laub, violon – Plamena Mangova, piano)

2006

Pierre CHARVET
(Français, 1968)
Regardez-le ! pour orchestre symphonique et dispositif électronique
(Les Siècles – François-Xavier Roth, direction)

2008

Pierre CHARVET : Come away, pour balafon et dispositif électronique
(Français, 1968)
(Ba Banga Nyeck, balafon - Pierre Charvet, électronique)


2009

Bryan W. CHRISTIAN
(Américain, 1984)
Aquæ fontes, pour violon et violoncelle - commande de Juventus
(Liana Gourdjia, violon – Marc Coppey, violoncelle)

2010

Bryan W. CHRISTIAN
(Américain, 1984)
Marées, pour violon, alto, violoncelle, flûte, hautbois et piano - commande de Juventus
(Liana Gourdjia, violon – David Gaillard, alto – Marc Coppey, violoncelle – Alexandra Grot, flûte – Giorgi Gvantseladze, hautbois – Julien Libeer, piano)

2011

Muhiddin DÜRRÜOĞLU
(Turque, 1969)
In Memoriam, pour violon, violoncelle et clarinette « Pour ceux qui nous ont quittés dans cette vie pour nous rejoindre dans une autre… » - commande de Juventus
(Graf Mourja, violon – Ophélie Gaillard, violoncelle - Ronald Van Spaendonck, clarinette)

2012

Marlon TITRE
(Hollandais, 1982)
Strange tales – Sextuor pour guitare, quatuor à cordes et soprano, sur les textes de Pu Songling (1640-1715) dédicacé à Georges Gara - Commande de Juventus
(Marlon Titre, guitare - Ernő Kállai, Etienne Gara, violon - Claudine Legras, alto - Hermine Horiot, violoncelle - Yanying Song, soprano)

2013

Maurice POLLIOT
dit
PAULIEAUT-SKOUDT

(Français, 1909-1945)
alias
Vincent BOUCHOT
: Symphonie-minute, pour sept instruments (1937?)
(Français, 1966)
(Ernő Kállai, violon - Alexander Pavtchinskii, alto - Hermine Horiot, violoncelle – Laurene Durantel, contrebasse – Ronald Van Spaendonck, clarinette – Laurent Lefèvre, basson - Évelina Borbei, piano)


2014

Michel LYSIGHT
(Belgo-canadien, 1956)
Traffic, pour clarinette, quatuor à cordes et piano (Dédié à Georges Gara et à Ronald Van Spaendonck) - commande de Juventus
(Ronald Van Spaendonck, clarinette – Ernő Kállai, Etienne Gara, violon - Nathan Braude, alto – Aurélien Pascal, violoncelle - Peter Laul, piano)

2015

Nicolas CHARRON : Sonate pour basson et piano
(Français, 1978)
(Laurent Lefèvre, basson – Peter Laul, piano)

Pierre CHARVET
(Français, 1968)
Come Away 2 – Come Back 1, pour balafon chromatique et électronique - commande de Juventus
(Ba Banga Nyeck, balafon – Pierre Charvet, électronique)



PREMIÈRES AUDITIONS EN FRANCE

1991

Alain CORBELLARI
(Suisse, 1967)
Les sept péchés capitaux
- sur des poèmes de Sandro Marcacci (1989)
(Gilles Denizot, baryton-basse - Luc Devos, piano)

1992

Henriëtte BOSMANS :  Sonate pour violoncelle et piano
(1919)
(Néerlandaise, 1895-1949)
(Quirine Viersen, violoncelle - Franz Van Ruth, piano)


SCHNEIDER-TRNAVSKY : Mélodies populaires slovaques
(Slovaque, 1881-1958)
(Ivana Czaková, soprano - Alexandre Tharaud, piano)


1993

Alan ABBOTT : Alla caccia, pour cor et piano, en ré bémol majeur (1962)
(Français, 1938) (David Pyatt, cor - Adrienne Krausz, piano)

Erland von KOCH : Monologue, pour clarinette seule (1975)
(Suédois, 1910)
(Fredrik Fors)


Vassil KAZANDJIEV : Le triomphe des carillons, pour piano
(
Bulgare, né en 1934)
(Marietta Petkova)


1994

Witold LUTOSLAWSKI : Subito, pour violon et piano
(1992)
(Polonais, 1913-1994)
(Tamás Kocsis, violon - Adrienne Krausz, piano)


Tadeusz WIELECKI :  Collage-tango, pour piano
(1985)
(Polonais, 1954)
(Alexandre Tharaud)


Rodion SHCHEDRINE : Imitation d’Albeniz, pour violon et piano
(1991)
(Russe, 1932)
(Graf Mourja, violon - Aleksandar Madzar, piano)


1995

Alfred SCHNITTKE Improvisation et Fugue, pour piano
(1965)
(Russe, 1934)
(Alexander Melnikov)


Esa-Pekka SALONEN Yta III, pour violoncelle seul
(1987)
(Finlandais, 1958)
(Tanja Tetzlaff)


1996

Johann Sebastian BACH : Prélude de la Suite anglaise n° 2, BWV 807
- transcription pour 2 marimbas par le SAFRI DUO
(Safri Duo)

Félix MENDELSSOHN-BARTHOLDI - Fugue en fa mineur, de la Prélude et Fugue op. 35 n° 5  - transcription pour 2 marimbas par le SAFRI duo 
(Safri Duo)

Jacob ter VELDHUIS : Goldrush
(Hollandais, 1951)
(Safri Duo)


Luc VAN HOVE : Aria, pour violoncelle seul, op. 28 (1991)
(Belge, 1951)
(Marie Hallynck)


1998

Viatcheslav OVTCHINNIKOV : Ballade, pour violon et piano, op. 2
(Russe, 1936)
(Graf Mourja, violon - Alexandre Tharaud, piano)

Jan F. FISCHER : Monologues pour harpe (1993)
(Tchèque, 1921)
(Jana Bousková)


1999

Rolf WILHELM : Concerto pour tuba et orchestre à vent
(Allemand, 1927)
(Jens Bjørn-Larsen, tuba - The Danish Concert Band, dir. Jørgen Miseer Jensen)


Ib NORHOLM :  Tea for twoba, pour tuba seul
(Danois, 1931)
(Jens Bjørn-Larsen)

Vagn HOLMBOE : Sonate pour tuba et piano
(Danois, 1909-1996)
(Jesper Juul Sørensen, tuba - Lidija Bizjak, piano)


Robin HOLLOWAY
(Anglais, 1943)
Guilded Goldbergs, pour deux pianos, op. 86 - d’après les Variations Goldberg de Bach - (1999)
(Aleksandar Madzar - Katherine Chi)

2000

Alan RIDOUT :  Ferdinand, pour violon et récitant
(Américain, 1934)
(Jean-Claude Velin, violon - Christine Velin, récitante)

Rein LAUL : Sonate n° 3 pour piano, op. 18
(Russe, 1939)
(Peter Laul)


2001

Barry GUY : Celebration, pour violon baroque seul (1994)
(Irlandais, 1950)
(Amandine Beyer)


Isang YUN :  Sori, pour flûte seule (1988)
(Sud-Coréen, 1917 – 1995)
(Rozália Szabó)


2002

Sebastien CURRIER
(Américain, 1959)
Night time, pour violon et harpe (1998) - commande de Marie-Pierre Langlamet
(Radu Blidar, violon - Marie-Pierre Langlamet, harpe)

Ray LEMA : Le rêve de la gazelle - Quatrième mouvement
(Camerounais, 1946)
(Cyril Dupuy, cymbalum - Ba Banga Nyeck, balafon)


Veli-Matti PUUMALA : Épitaphe pour alto seul (1994-95)
(Finlandais, 1965)
(Anna-Kreetta Turunen)

2003

Lubos FISER : Sonate pour violon seul, « In memoriam Terezin »
(Tchèque, 1935-1999)
(Jana Nováková)


2005

Benjamin YUSUPOV :  Crossroads 2, pour piano
(Israélien, 1962)
(Plamena Mangova)


2006

Andrey RUBTSOV : Adagio soave, pour violon et piano (2003)
(Russe, 1982)
(Alena Baeva, violon – Natalia Gous, piano)


2008

Bryan CHRISTIAN : Nuclear Winter, pour violon, violoncelle et clarinette
(Américain, 1984)
(Liana Gourdjia, violon – Julian Steckel, violoncelle – Johnny Teyssier, clarinette)

2009

Marlon TITRE :  Orfeunism, pour guitare (2008)
(Hollandais, 1982)
(Marlon Titre, guitare)


2010

Muhiddin DÜRRÜOĞLU :  Prelude to Orient Express, pour clarinette et piano
(Turquie, 1969) (
(Ronald Van Spaendonck, clarinette - Muhiddin Dürrüoğlu, piano)




L'Association

ASSOCIATION JUVENTUS EUROPE
Fondée en 1992

Conseil d'Administration

Présidente : ANNICK LOZÉ-ZEINSTRA
Vice-président : ALEXANDRE THARAUD
Trésorier : MARC BERGER
Secrétaire : JEAN-PIERRE BENTATA
Autres membres : RONALD VAN SPAENDONCK, FRÉDÉRIC VAYSSE-KNITTER ET JEAN MARIE ZEINSTRA

Adresse : 5, place de la Porte Notre-Dame • F - 59400 Cambrai
juventuseurope1991@gmail.com
http://www.music-juventus-europe.com

Directeur : GEORGES GARA
Secrétaire général : FABRICE LAURENT



 

 
On n'imite que des gens ou des choses qui nous dépassent.
Agence Barakacom 2016 Plan du site Mentions légales